Non pas 4%, mais bien 25%, de hausse des impôts «ménages» en 2016 à Cergy-Pontoise

Brutale réalité, maquillée sous des propos lénifiants, les ménages de Cergy-Pontoise subiront en 2016 une hausse moyenne de leurs impôts communautaires, à savoir la taxe d’habitation et la taxe sur le foncier bâti, de 25,1% par rapport à 2015.   En effet, le conseil communautaire de l’agglomération de...

Tarifs des parkings (suite) – A partir de combien de quarts d’heure commence un stationnement de longue durée

La Gazette du 18/11/2015 (copie ci-dessous) a longuement rendu compte du dossier publié par Aspic (voir article précédent ici) concernant les augmentations des tarifs des parcs de stationnement dans l’agglomération de Cergy-Pontoise   L’article rédigé par Jérôme Cavaretta dans ce journal est clair, à l’exception d’un passage qui...

Il est malin Vincent

Il s’agit d’une histoire qui avait pourtant bien commencé. Au départ, le 17 mars 2014, il y a la loi Hamon, du nom d’un ancien ministre, qui oblige les exploitants de parcs de stationnement à mettre en place une tarification au 1/4h. On ne pouvait qu’applaudir puisque jusque...

Elus locaux et communautaires : Quelles indemnités ?

Dans la Gazette du 4 juin 2014, un représentant de l’Hôtel d’agglomération se félicitait d’une baisse de 10 % de la rémunération des élus par rapport au dernier mandat. « Un choix historique » d’après cette personne dont l’identité n’était pas précisée. Fort bien, mais puisqu’il s’agit d’argent public, Aspic...

Parité, disent-ils …

Sur le site de la Communauté d’Agglomération de Cergy-Pontoise (CACP), dans un encart intitulé La Parité appliquée, on peut lire : « Déjà appliquée aux listes municipales, la parité s’applique désormais aux listes pour les élections communautaires. Ainsi, chaque liste comporte alternativement un homme et une femme – ou vice-versa...

ASPIC : Analyse des Services Public Ici à Cergy-Pontoise

La communauté d’agglomération a depuis l’origine délégué la gestion de la plupart des services publics locaux à des grandes entreprises privées, telles Véolia, Vinci…C’est le cas des services essentiels utiles à tous comme l’eau potable, l’assainissement, le traitement des ordures ménagères, le chauffage urbain, les parcs de stationnement…Les élus responsables ont conclu ces contrats pour des durées souvent fort longues sans réaliser véritablement des études comparatives entre les avantages et les inconvénients d’une gestion déléguée et d’une exploitation en régie publique.

Les habitants n’ont jamais été consultés au préalable et se sont retrouvés devant le fait accompli sans pouvoir réellement réagir et intervenir ni au départ ni par la suite dans le cadre des l’exécution de ces conventions.

Nos élus semblent faire spontanément et aveuglément confiance à ces entreprises comme si leur objectif premier n’était pas d’assurer des dividendes substantiels à leurs actionnaires, mais d’oeuvrer pour le bien commun.

A l’opposé de cette attitude de désengagement regrettable, Aspic a décidé de s’intéresser de très près aux services publics locaux de l’agglomération. Dans une indépendance totale, notre site se propose ainsi d’offrir des analyses approfondies aux citoyens concernés, aux journalistes qui n’ont pas toujours le temps ou la volonté de se documenter, mais aussi aux élus qui ne pourront plus dire « Je ne savais pas ».

Nous essaierons d’obtenir des informations sur la genèse des contrats signés :
candidats en présence,
comparaison des propositions des uns et des autres.
Nous publierons les résultats nominaux des votes des élus et nous nous interrogerons sur d’éventuels conflits d’intérêt.

Nous exercerons un suivi de la gestion des différents délégataires, rendrons compte du respect, ou non, de leurs engagements et publierons les bénéfices qu’ils réalisent.

Nous effectuerons des comparaisons avec ce que serait une gestion publique.

Nous renverrons aux travaux effectués par des différents organismes et associations spécialisés sur ces questions, telles, au plan local, les associations de consommateurs, Agleau, l’Association des Clients du Chauffage Urbain…

Certes, la tradition attribue à l’aspic une connotation négative. On parle souvent de langue de vipère, de langue d’aspic, pour faire référence à une personne qui médit et calomnie volontiers.

Ce sera pour nous une véritable gageure de rendre à cet animal, qui n’attaque l’homme que lorsqu’il se sent menacé, le respect qui devrait lui être dû.

Une gageure à la mesure de celle qui consiste à donner à voir aux citoyens ce qui leur est caché.

Cliquez dans les sujets PPP ou DSP ci-dessous

Parcs de stationnement

Parcs de stationnement
Depuis juin 2010, la CACP a délégué la gestion des 23 parcs de stationnement à la société VINCI Park dans le cadre d’un contrat unique de délégation de service public d’une durée de 8 ans...

Aren'Ice

Aren'Ice
le Conseil communautaire a autorisé le président de la CACP à signer un contrat de délégation de service public avec un groupement d’entreprises, dont le mandataire est l’UCPA. Ce contrat, d’une durée de 20 ans, lui délègue la mission de financer, construire et exploiter le complexe sportif...

Chauffage Urbain

Chauffage Urbain
Depuis mi-décembre 2006, la CACP a délégué la gestion du chauffage urbain des communes de Cergy, Pontoise, Eragny et Saint-Ouen l’Aumône à la société CYEL-VEOLIA dans le cadre d’un contrat unique de délégation de service public d’une durée de 16 ans...

Eau et Assainissement

Eau et Assainissement
Depuis janvier 2009, le service de l’eau de toutes les communes de l’agglomération est exploité par CYO-VEOLIA dans le cadre d’un contrat unique de délégation de service public d’une durée de 18 ans...

Eclairage public

Eclairage public
le Conseil communautaire a autorisé le président de la CACP à signer un contrat de partenariat public-privé (PPP) avec le groupement d’entreprises composé des sociétés Vinci Energies et SPIE qui ont créée la société dédiée Cylumine. Ce contrat, d’une durée de 18 ans...

Ordures ménagères

Ordures ménagères
la CACP a délégué en 1996 la gestion des déchetteries et l’élimination des ordures ménagères à la société CGECP-VEOLIA dans le cadre d’un contrat unique de délégation de service public d’une durée de 25 ans...

Transport urbain

Transport urbain
Le service de transport urbain des voyageurs de l’agglomération de Cergy- Pontoise est exploité par la STIVO, société du groupe LACROIX, sous l’égide du Syndicat des Transports d’Ile-de-France (STIF) dans le cadre d’une convention de partenariat tripartite STIF- CACP- STIVO...

La CACP au jour le jour

La CACP au jour le jour
Nos textes, vos réactions sur les articles "non classés" dans les thèmes ci dessus
Powered by Tempera & WordPress.